From video

Muse session #2

visu-session-2-web

MUSESESSION #2

DENIS STREIBIG, JULIEN BEAU, FRANÇOIS DUMEAUX, PAUL RAMAGE, VINCENT LAUBEUF, MOTUS, OLIVIER LAMARCHE

23_02_15
à 20:30

Théâtre-Studio
16 rue Marcelin Berthelot
94140 Alfortville

Métro 8 École vétérinaire

Entrée libre

La Muse en Circuit et Motus, compagnie en résidence au Centre national de création musicale, expérimentent les nouveaux types de représentation au Théâtre-Studio d’Alfortville.

Second rendez-vous des MuseSessions, expériences sonores et sensorielles où musique acousmatique, improvisation instrumentale et électroacoustique, vidéo, texte, musique contemporaine s’entrelacent au cours du concert où s’alternent visuel, musique, texte lu…

Avec :

Thierry Balasse (gants larsen, synthétiseur analogique, percussions et ordinateur) et Benoît Marchand (voix) improvisation texte/musique à partir du recueil Nous, le ciel de Rémi Chechetto.

Denis Streibig Des Lianes et des stèles [2012] 14’08 acousmatique

Julien Beau Transformer 10′ video-acousma

François Dumeaux イカルス – Ikarusu [2011] 15’13 acousmatique

Environnement sonore : Motus
interprète sur acousmonium : Olivier Lamarche

http://alamuse.com/evenement/musesession-2/

Concert / MOTUS

MOTUS

Prochain concert / expérience Motus à Paris
(Musique acousma, improvisation acoustique/électroacoustique, vidéo, environnement sonore)

Le mardi 4 novembre prochain à 20h00

Cycle des musiques contemporaines
Concert d’automne
Mairie du 2e arrondissement de Paris

Un sonore méditatif
Pour cet événement le spectateur ne sera pas convié à un concert traditionnel, mais plutôt à une expérience sensorielle : il entre dans une salle où un environnement sonore et lumineux est déjà en place, aiguisant sa curiosité, le mettant dans des conditions lui permettant d’être au delà du quotidien. Ici notre environnement sonore est transformé, transcendé, vers une ascèse, un presque rien méditatif, laissant libre l’imagination.
Une fois que tout le monde est assis, le concert commence : se succède musique acousmatique, improvisation instrumentale et électroacoustique, vidéo, le tout sans réel arrêt. Ainsi s’alterne visuel, sonore englobant (l’acousmanium est c’est multiple haut-parleurs autour du public), sonore plus traditionnel (avec musicien face au public). Ce concert propose, alors, une expérience en immersion, dans une continuité temporelle, amenant à un véritable spectacle sonore et visuel.

PROGRAMME
Motus environnement vidéo-sonore
1. Christine Groult les Frontières de l’autre [2001] 13’17
Motus environnement sonore
2. Julien Beau La perle noire [2014] 10’04
Motus environnement sonore
3. Yuta Yokoyama trompette, Polo ordinateur, Improvisation 20’00
Motus environnement sonore
4. Tomonari Higaki souplesse [2013] 13’11

Olivier Lamarche interprète sur acousmonium
Yuta Yokoyama trompette
Polo ordinateur

VIDEO / ANASTASIA BOLCHAKOVA @ AGNES B.

Anastasia Bolchakova présente “Vie de grenier”, une installation/vente d’éléments foisonnants habilement orchestrés. Vide-grenier d’une vie de grenier… liquidation totale… Cette exposition clôt un long cycle d’explorations-Création vécu hors des circuits artistiques identifiés. Ces formes de présence d’un réel fabriqué, élaborées au gré de circonstances souvent hostiles, sont déroutantes et opposent au monde toute leur force de résistance vibrante. Par de rustres gestes d’assemblage, Anastasia Bolchakova fait passer du tissu pour du bois, du plâtre pour du tissu et l’illusion opère contre toute attente : la matière se soumet à son imaginaire. La démarche d’Anastasia Bolchakova s’apparente à une tentative de matérialisation des mécanismes du rêve, du souvenir, du flash-back. Les éléments en scène répondent à une nécessité redondante de résurrection et mettent à l’épreuve le principe de réalité. Une réalité transposée, bombée, excessive et construite à partir d’éléments prélevés dans l’urgence, modifiés et implantés de lieu en lieu, sans fin.

europe.agnesb.com/fr/bside/section/chez-nous/activites/vie-de-grenier-anastasia-bolchakova

agnès b.
6 rue du Jour, Paris 1er
06/06/14 >>> 26/07/14

Installation / Monolyth&Cobalt

Chambre claire et obscure d’une villa bellevilloise.
Une fois la nuit tombée, la chambre attend sa cérémonie, et son public.

L’arrière-chambre, fait office pour l’occasion d’arrière-cuisine
d’une maison de sons, d’images et d’objets,
dans laquelle la recette alchimique
électroacoustique et cinématographique
élaborée par Mathias van Eecloo et Julien Beau,
vient recréer le feu intérieur, projeté d’une ténébreuse timbale
sur les murs d’une grotte mystérieuse
installée et initiée par Nastia Bolchakova
(cachée au fond d’une longue allée pavée de bénéfiques intentions),
cabinet de curiosités où le public, terré dans une attentive anti-chambre,
découvre un nouveau Jour au terme de son attente.

Palimpseste artistique et politique, d’une antre parisienne
transformée pour l’évènement en cœur de la Terre,
le cérémonial expérimental ne demande qu’à être rejoué,
encore une fois, entre chien et loup.

http://artistemaudit.blogspot.fr/