Musée Guimet

Inspirées par le voyage d’Émile Guimet, par la vivacité du trait et la tendresse du regard de Félix Régamey, les performances des différents artistes s’attachent à revisiter les archives visuelles et sonores avec un regard contemporain et poétique. Le temps d’une soirée, le musée crée des espaces de rencontres, d’échanges et de découvertes. Par une expression artistique collective, les artistes portent un nouveau regard sur le musée, son histoire et ses archives. Le label Tsuku Boshi invite des musiciens de différentes nationalités à participer à la création d’une grande fresque sonore composée à partir des archives sonores du musée. Une station d’écoute des disques 33t issus de la collection du musée (sous réserve) et un acousmonium de la compagnie Alcôme baignent les visiteurs dans les archives sonores du MNAAG.

Avec : AKM, Meryll Ampe, Armando Balice, Julien Beau, Ludwig Berger, Daniel Cabanzo, Thomas Carteron, Chra, Maria Costa, Tomoyoshi Date, dZouLia, Laurent Fairon, Livia Giovaninetti, Cyril Gourvat, Hippies wearing muzzles, Hogo, Masashi Isai, Kassel Jaeger, Yamori Kota, Philippe Lamy, Vincent Laubeuf, Nicolas Marty, Mokuhen, Nicolas Montgermont, Asako Miyaki, Ocean Viva Silver, Mika Oki, Gaetan Parseihian, Audrey Poujoula, Fabio Perletta, Paul Ramage, Maylis Raynal, Sebastien Roux, Alexandra Spence, Sustained Memories, Hideki Umezawa, Valerie Vivancos, Francois Wong, Philippe Zulaica

INTERCAL est proposée comme une mission qui cherche à valoriser le potentiel de la Sorbonne, architecture et culture confondue, la programmation de l’événement réunira des artistes qui engageront un véritable dialogue entre le lieu, leur art et le public. INTERCAL est un espace médian, une cartographie sonore et visuelle, à destination d’un espace cible. Le projet a pour ambition d’introduire les nouvelles pratiques émergentes, en lien avec les nouvelles technologies, au cœur de la Sorbonne. Prenant comme source d’inspiration la Sorbonne et son histoire, comme outils les nouvelles technologies de création numérique, et comme axe de travail « l’hantologie résiduelle* », les artistes invités, auront pour mission de créer des œuvres en dialogue avec un espace donné, de proposer une nouvelle lecture, appréhension, perception des lieux investis.

Avec : Laurent Guérel, Sébastien Roux, Nicolas Charbonnier, Arthur Zerktouni et Julien Beau

NUIT BLANCHE 2014

INTERCAL est proposée comme une mission qui cherche à valoriser le potentiel de la Sorbonne, architecture et culture confondue, la programmation de l’événement réunira des artistes qui engageront un véritable dialogue entre le lieu, leur art et le public. INTERCAL est un espace médian, une cartographie sonore et visuelle, à destination d’un espace cible. Le projet a pour ambition d’introduire les nouvelles pratiques émergentes, en lien avec les nouvelles technologies, au cœur de la Sorbonne. Prenant comme source d’inspiration la Sorbonne et son histoire, comme outils les nouvelles technologies de création numérique, et comme axe de travail « l’hantologie résiduelle* », les artistes invités, auront pour mission de créer des œuvres en dialogue avec un espace donné, de proposer une nouvelle lecture, appréhension, perception des lieux investis.