From field recording

Festival / FUTURA

Festival Futura

La 25e édition du festival Futura aura lieu du 23 au 27 août 2017 à Crest

Narration

invité : Lionel Marchetti, pour Atlas (97 phénomènes)
et concert hommage : Pierre Henry Apocalypse de Jean, par Jonathan Prager
http://festivalfutura.fr/index.php/programme-festival-futura-2017/
PROGRAMME FESTIVAL FUTURA 2017

Programme Festival Futura 2017

Mercredi 23 août

11h00 Introduction

12h00 Pot d’ouverture du festival

13h30 Concert : musique acousmatique

Jorge David Ortiz Trejo Deconstruction of memories 08’19
Sophie Berger 49°00’ SUD [2016 – création] 04’43
Martina Claussen Flashback [2016] 06’50
Claire Renard L’infini du rythme [2003] 09’22
Jacques Stibler Le temps, la mesure [2016 – création] 16’46

15h00 Concert : musique acousmatique

Alexandre Bellenger Kôeu Steu Lo Plä [2017 – création] 12’11
Maki Litanie [2001] 15’06
Leo Cicala Khoisan [2015] 10’45
Alice Calm Constellation 5 [2013] 6’46
Sina Fallahzadeh Le bruissement de l’aile de Gabriel [2014] 11’19

16h30 Concert : musique acousmatique

Michel Titin-Schnaider Alégorie Japonaise [2017] 30’00
Dante Tanzi Contemporary Waves [2016] 19’13

18h00 Concert : musique acousmatique

Tomonari Higaki création [2017 – création] 20’00
Lucie Prod’homme création [2017 – création] 11:00
Dieter Kaufmann il pleut – pas-sage percussif « 3ème symphonie acousmatique » [2017 – création] 22’05

21h00 Concert: art radiophonique

Denis Dufour Les Cris de Tatibagan [2017] 115’00

Jeudi 24 août

11h00 Concert: conceptuel / Musique et vidéo-texte

Frédéric Acquaviva Ape to Pig [2015-2017] 57’27

13h30 Concert: Prix internationaux
Concours CCMC et Destellos

15h00 Concert : musique acousmatique

Céline Périer Anthropocène [2016] 10’00
Antonio Ferreira About the Shovel and the Atom [2016] 10’30
Christophe Lambert Un tour, détour 6’24
Sylvia Lebranchu Sauvage [2016 – création] 16’56
Matthieu Guillin Superposition pour Bellmer [2016 – création] 12’10

16h30 Concert : musique acousmatique

Remy Carré Pluies rouge [2017 – création] 13’10
Jean Favory Passage-Longitude 40 [2003] 07’42
Agnès Poisson Par Les Vents, chahutée [2017] 12’20
Alain Savouret Vie-vent [2009] 17’34

18h00 Concert hörspiel

Livia Giovaninetti La dernière rose [2017 – création] 45’00

21h00 Film documentaire

Cendrine Robelin La Lucarne des rêves

22h30 art radiophonique

Paul Ramage, Vincent Laubeuf, réalisation Nathalie Salles Torii, la porte du moi [2017]

Vendredi 25 août

11h00 – 23h00 Concert : invité principal

Lionel Marchetti Atlas (97 phénomènes)

En 7 concerts

Samedi 26 août

10h30 Rencontre public avec Lionel Marchetti

13h30 Concert : musique acousmatique

Eric Broitmann La vallée du bonheur profond » [2017] 50’

15h00 Concert : musique acousmatique

Edith Alonso Túnel [2016] 08’37
Claude Hermitte Si (Objets trouvés n°3) [2017] 07’07
Cyril Gourvat Tanvalacruchalo 08’34
Arnaud Laurens La Pieta de Taipe 20’50
Frederico Schumacher La Mecánica de las Cosas [2016] 10’53

16h30 Concert : musique acousmatique

Emilie Mousset Le point de bascul [2017] 08’37
Thomas Hilbert Vert Dordogne [2016] 07’07
Bruno Capelle et Iris Lancery Les pensées de Jeanne [2016 – création] 13’23
Matthieu Perrin et Maël Gros Nausicaa III 10’54
Philippe Leguerinel L’Anse Rouge [2017 – création commande de Motus pour Futura] 20’00

18h00 Concert : musique acousmatique

Armando Balice Euclidiennes ou Symphonie du noir n°1 [2017 – création commande de Motus pour Futura] 45’00

21h00
Pierre Henry Apocalypse de Jean [1968] 1h45

Festival Futura, la 25e édition

Nuit blanche

23h30 Guillaume Contré Création [2017] 40’00

00h11 Luc Ferrari L’escalier des aveugles [1991] 35’00

00h46 Francis Dhomont Signé Dionysos [1986] 27’54

01h14 François Couderc Polygories [2017] 15’48

01h30 Julien Beau Tina [2016] 08’56

01h40 Marie-Hélène Bernard La rivière souterraine [2016] 14’41

01h55 Alexandre Del Torchio Prolifération – propagation [2015] 13’04

02h09 Diana Pérez Custodio Pánico (Panic) 09’00

02h18 Medín Peirón L’enfer musical (Partie IV de «Jardin des délices) 15’15

02h34 Yannick Dauby Tsi̍t lâu tsuí 36’55

03h11 Emmanuelle Jolly L’heure bleue [2016] 17’29

03h30 Pierre-Luc Lecours Impacts discrets 09’13

03h39 Julia Nanda Bejarano López Respiración imaginaria [2017] 10’11

03h50 Thanos Chrysakis Nekyomanteion [2005] 13’07

04h03 Anne-Claude Iger Le voyage immobile [2017] 24’00

04h28 Loïse Bulot Daphnie [2016] 08’52

04h37 Emilie Payeur Synapse [2008] 07’36

04h45 Ana Tapia Rousiouk Les entrailles de la terre [2016] 24’00

05h10 Jean-Philippe Velu Single Combat 08’33

05h19 Isabelle Stragliati o u r t i m e t o g e t h e r [2013] 27’28

05h47 Darren Copeland While Wor king And Walking [2016] 12’25

06h00 Daphnée Tsiouni Chambre no 15, σχοινάρια 05’50

06h06 Yérri-Gaspar Hummel Point de contrôle C. [2016] 06’33

06h13 Chantal Dumas Les petits riens – mécaniques du quotidien [2010 -17] 31’06

06h45 Yoann Sanson Zzzzz# [2017] 22’00

07h07 Frédéric Mathevet Lord of the flies (d’après William Goldin) 35’47

07h43 Emmanuel Mieville Shao Yue temple 10’40

07h55 Felipe Otondo Night Study No. 1 [2013] 09’58

08h05 François Buffet Et to pan 16’35

NUIT BLANCHE 2014


INTERCAL est proposée comme une mission qui cherche à valoriser le potentiel de la Sorbonne, architecture et culture confondue, la programmation de l’événement réunira des artistes qui engageront un véritable dialogue entre le lieu, leur art et le public. INTERCAL est un espace médian, une cartographie sonore et visuelle, à destination d’un espace cible. Le projet a pour ambition d’introduire les nouvelles pratiques émergentes, en lien avec les nouvelles technologies, au cœur de la Sorbonne. Prenant comme source d’inspiration la Sorbonne et son histoire, comme outils les nouvelles technologies de création numérique, et comme axe de travail « l’hantologie résiduelle* », les artistes invités, auront pour mission de créer des œuvres en dialogue avec un espace donné, de proposer une nouvelle lecture, appréhension, perception des lieux investis.

info

Concert / Aposiopèse + Lab-Sin

24_05_2014_concert_delacharge

YVAN ETIENNE
Artist/activist engaged in research in the field of sound art ; (specific site installations, concerts). As a musician, he composes and plays pieces using electronics,, phonography, analog synthesizers and the hurdy-gurdy. its sound art research questions the perception and physicality of sound spaces. He has played with Phil Niblock, Yann Gourdon, Richard Glover, Brice Jeannin, Patrice Grente, Robert Poss, Paul Panhuysen, Marie Verry and he’s also independant curator & editor of the collection “oh cet echo” at Les presses du réel.
First album “Feu”, out : June.07 – Cd. Digisleeve – Aposiopèse#10).
Lives and works in Mulhouse.
Artist website — http://wyy.free.fr
Oh cet Echo — http://www.lespressesdureel.com/collection_serie.php?id=28&menu=1
Listen — http://soundcloud.com/aposiopese-music/yvan-etienne-la-lueur-apo-10
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
JULIEN BEAU
French composer, he lives and works in Paris since 2010. He works in the fields of acousmatic music and sound art, combining recordings and improvisation, offering “acoustic and electronic sources for a chaotic mixture of sonic and textural elements”. Pianist who studied classical and romantic music during his youth, he learned with Christian Eloy electroacoustic composition at Bordeaux. His music has been played in France, Belgium, US and Canada with the support of “Scrime”, “Musiques&Recherches” and “Grm”. He has also published his first CD Reflet with “Aposiopèse”. Installation, workshop, sound map, sound sculpture, radio art, audio/visual, danse or drama, he tries to explore all kind of artistic experiments using sound. As a duo, he follows the russian artist Anastasia Bolchakova on ephemeral exhibitions in Paris. They performed in galleries such as “Rtr” and soon “Agnes B”.
Artist website — https://julienbeau.wordpress.com
Soundcloud — http://soundcloud.com/julienbeau/tracks
Listen — http://label-aposiopese.bandcamp.com/album/reflet
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
PAUL BOUDEAU
Co-founder of “colectif~Sin” and “Lab_sin_01 Asbl”, he plays music alone, with his collective or during ponctual collaborations.
He develops computer systems of generating and peformative sounds for sculptures, musical instruments and space. Paul boudeau’s music performances fluctuate between contextual “inframince” situations and physical experiences. His pratice is involving in a search and a standpoint, in relation to language and data processing.
Live and works in Brussels.
Listen – (Oldie : Collab w/ Collectif ~) — http://colinjohncorecords.free.fr/collectif-sin.html

Réservation
Booking
Collectifsin@gmail.com

Delacharge
Lab~Sin.01 Asbl
152, Rue Théodore Verhaegen
1060 Saint-Gilles Bruxelles
BELGIQUE
+32(0) 26 082 212
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
WWW.APOSIOPESE.COM
WWW.DELACHARGE.COM

De botanica sonorum / Rossolis

De botanica sonorum
Rossolis

 

 

Musique et paysages sonores composés par Julien Beau
Texte et voix de Stéphane Bataillon

En référence à l’oeuvre majeure “De natura sonorum” du compositeur Bernard Parmegiani, ce titre évoque un souhait de rendre hommage de la manière la plus poétique qui soit à la nature et plus précisément à la botanique, sciences des végétaux. En croisant le travail et les découvertes des célèbres explorateurs et chercheurs Philibert Commerson et Pierre Schaeffer, nous remarquons bien la similitude de chacun à vouloir répertorier des espèces, des familles de « matières » qu’elles soient végétales ou sonores. Il est temps aujourd’hui de renouer avec notre authentique perception du monde, les liens qui nous unissent entre notre héritage, notre évolution et notre mémoire collectives. Elle a toujours inspiré les arts, la peinture et la musique. Elle s’est progressivement isolé de notre société moderne au lieu de faire corps avec cette dernière.

Décontextualiser la matière vivante est aussi la meilleure façon de la connaître, de l’étudier et de la percevoir au plus juste, au plus près, ce que n’ont cessé de faire les grands personnages de notre Histoire.

A titre expérimental, nous avons choisis une espèce carnivore et protégée trouvant refuge dans les tourbières du Limousin, la droséra ou rossolis (la rosée du soleil). Ce sont « des plantes ornementales à sphaines rougeâtres et qui vivent dans des milieux humides, pauvres et acides. Elles sont sensibles aux excitations mécaniques et chimiques. Elles portent des poils glanduleux, parfois irritables, sécrétant des substances mucilagineuses qui attirent et engluent les insectes. Les insectes ainsi piégés peuvent ensuite être digérés par des enzymes protéolytiques ».

Phonographie d’un paysage avec ces sonorités qui lui sont habituelles, à savoir le « silence habité » et l’ambiance d’une forêt qui dévoile sa faune et sa flore, ce portrait sonore se précise avec l’arrivée progressive de nouveaux éléments comme le gazouillement ou autres phénomènes évoquant la forte présence de l’eau, de mousses et d’insectes. Cette soudaine tension obtenue par la juxtaposition de ces figures sur fond attire notre écoute vers une échelle plus précise, comme la lumière qui nous est indispensable pour discerner les formes. L’utilisation de sons purs comme la synthèse par modulation de fréquences symbolise ici l’arrivée d’une luminosité accrue. Cette métaphore est censée décrire au soleil, le mucilage (qui) permet à la feuille de briller comme si elle était recouverte de rosée ou de nectar et ainsi attirer les insectes vers le piège.

theorbitradio.wordpress.com

http://hortensefestival.tumblr.com

Compilation / La forêt sans nom

Featuring
ARE YOU REAL ?
JULIEN BEAU
BETTER PSYCHICS
BIRDS OF PARADISE
BLANCHE BLANCHE BLANCHE
JULIEN BOUILLON
CLAIRE
DORCELSIUS
THE DREAMS
EYES BEHIND
FEATURELESS GHOST
THE FEELING OF LOVE
FEU MACHIN
FORMER SELVES
JÉRÉMIE GRANDSENNE
GROSS BITE
ICHTYOR TIDES
JAPANESE WALLPAPER
JEFFERSON & THE TEARS OF BLOOD
JE SUIS LE PETIT CHEVALIER
KERITY
KUMISOLO
LEE NOBLE
MELODRAMANUCLEAR
MIRANDA
NM USA
NOIR BOY GEORGE
NOTOIF
JOHN PHILIPS NUFABLE
PARQKS
JORDAN PIPER PHILIPS
DEREK ROGERS
SCORPION VIOLENTE
SHITWOLF
SOUNDS PRESSINGS
SPARKLING WIDE PRESSURE
TWINS
WATER SARK
LARRY WISH
RAPHAEL ZUCCONI
Artworks by

FANTASTIC LANDS
FRÉDÉRIC FLEURY
EMMANUELLE PIDOUX
GUILLAUME MARIETTA
STÉPHANE PRIGENT
RAPHAEL ZUCCONI
Curated by Jérémie Grandsenne

http://laforetsansnom.com

Installation / Monolyth&Cobalt

Chambre claire et obscure d’une villa bellevilloise.
Une fois la nuit tombée, la chambre attend sa cérémonie, et son public.

L’arrière-chambre, fait office pour l’occasion d’arrière-cuisine
d’une maison de sons, d’images et d’objets,
dans laquelle la recette alchimique
électroacoustique et cinématographique
élaborée par Mathias van Eecloo et Julien Beau,
vient recréer le feu intérieur, projeté d’une ténébreuse timbale
sur les murs d’une grotte mystérieuse
installée et initiée par Nastia Bolchakova
(cachée au fond d’une longue allée pavée de bénéfiques intentions),
cabinet de curiosités où le public, terré dans une attentive anti-chambre,
découvre un nouveau Jour au terme de son attente.

Palimpseste artistique et politique, d’une antre parisienne
transformée pour l’évènement en cœur de la Terre,
le cérémonial expérimental ne demande qu’à être rejoué,
encore une fois, entre chien et loup.

http://artistemaudit.blogspot.fr/