From concert

Festival / FUTURA

Festival Futura

La 25e édition du festival Futura aura lieu du 23 au 27 août 2017 à Crest

Narration

invité : Lionel Marchetti, pour Atlas (97 phénomènes)
et concert hommage : Pierre Henry Apocalypse de Jean, par Jonathan Prager
http://festivalfutura.fr/index.php/programme-festival-futura-2017/
PROGRAMME FESTIVAL FUTURA 2017

Programme Festival Futura 2017

Mercredi 23 août

11h00 Introduction

12h00 Pot d’ouverture du festival

13h30 Concert : musique acousmatique

Jorge David Ortiz Trejo Deconstruction of memories 08’19
Sophie Berger 49°00’ SUD [2016 – création] 04’43
Martina Claussen Flashback [2016] 06’50
Claire Renard L’infini du rythme [2003] 09’22
Jacques Stibler Le temps, la mesure [2016 – création] 16’46

15h00 Concert : musique acousmatique

Alexandre Bellenger Kôeu Steu Lo Plä [2017 – création] 12’11
Maki Litanie [2001] 15’06
Leo Cicala Khoisan [2015] 10’45
Alice Calm Constellation 5 [2013] 6’46
Sina Fallahzadeh Le bruissement de l’aile de Gabriel [2014] 11’19

16h30 Concert : musique acousmatique

Michel Titin-Schnaider Alégorie Japonaise [2017] 30’00
Dante Tanzi Contemporary Waves [2016] 19’13

18h00 Concert : musique acousmatique

Tomonari Higaki création [2017 – création] 20’00
Lucie Prod’homme création [2017 – création] 11:00
Dieter Kaufmann il pleut – pas-sage percussif « 3ème symphonie acousmatique » [2017 – création] 22’05

21h00 Concert: art radiophonique

Denis Dufour Les Cris de Tatibagan [2017] 115’00

Jeudi 24 août

11h00 Concert: conceptuel / Musique et vidéo-texte

Frédéric Acquaviva Ape to Pig [2015-2017] 57’27

13h30 Concert: Prix internationaux
Concours CCMC et Destellos

15h00 Concert : musique acousmatique

Céline Périer Anthropocène [2016] 10’00
Antonio Ferreira About the Shovel and the Atom [2016] 10’30
Christophe Lambert Un tour, détour 6’24
Sylvia Lebranchu Sauvage [2016 – création] 16’56
Matthieu Guillin Superposition pour Bellmer [2016 – création] 12’10

16h30 Concert : musique acousmatique

Remy Carré Pluies rouge [2017 – création] 13’10
Jean Favory Passage-Longitude 40 [2003] 07’42
Agnès Poisson Par Les Vents, chahutée [2017] 12’20
Alain Savouret Vie-vent [2009] 17’34

18h00 Concert hörspiel

Livia Giovaninetti La dernière rose [2017 – création] 45’00

21h00 Film documentaire

Cendrine Robelin La Lucarne des rêves

22h30 art radiophonique

Paul Ramage, Vincent Laubeuf, réalisation Nathalie Salles Torii, la porte du moi [2017]

Vendredi 25 août

11h00 – 23h00 Concert : invité principal

Lionel Marchetti Atlas (97 phénomènes)

En 7 concerts

Samedi 26 août

10h30 Rencontre public avec Lionel Marchetti

13h30 Concert : musique acousmatique

Eric Broitmann La vallée du bonheur profond » [2017] 50’

15h00 Concert : musique acousmatique

Edith Alonso Túnel [2016] 08’37
Claude Hermitte Si (Objets trouvés n°3) [2017] 07’07
Cyril Gourvat Tanvalacruchalo 08’34
Arnaud Laurens La Pieta de Taipe 20’50
Frederico Schumacher La Mecánica de las Cosas [2016] 10’53

16h30 Concert : musique acousmatique

Emilie Mousset Le point de bascul [2017] 08’37
Thomas Hilbert Vert Dordogne [2016] 07’07
Bruno Capelle et Iris Lancery Les pensées de Jeanne [2016 – création] 13’23
Matthieu Perrin et Maël Gros Nausicaa III 10’54
Philippe Leguerinel L’Anse Rouge [2017 – création commande de Motus pour Futura] 20’00

18h00 Concert : musique acousmatique

Armando Balice Euclidiennes ou Symphonie du noir n°1 [2017 – création commande de Motus pour Futura] 45’00

21h00
Pierre Henry Apocalypse de Jean [1968] 1h45

Festival Futura, la 25e édition

Nuit blanche

23h30 Guillaume Contré Création [2017] 40’00

00h11 Luc Ferrari L’escalier des aveugles [1991] 35’00

00h46 Francis Dhomont Signé Dionysos [1986] 27’54

01h14 François Couderc Polygories [2017] 15’48

01h30 Julien Beau Tina [2016] 08’56

01h40 Marie-Hélène Bernard La rivière souterraine [2016] 14’41

01h55 Alexandre Del Torchio Prolifération – propagation [2015] 13’04

02h09 Diana Pérez Custodio Pánico (Panic) 09’00

02h18 Medín Peirón L’enfer musical (Partie IV de «Jardin des délices) 15’15

02h34 Yannick Dauby Tsi̍t lâu tsuí 36’55

03h11 Emmanuelle Jolly L’heure bleue [2016] 17’29

03h30 Pierre-Luc Lecours Impacts discrets 09’13

03h39 Julia Nanda Bejarano López Respiración imaginaria [2017] 10’11

03h50 Thanos Chrysakis Nekyomanteion [2005] 13’07

04h03 Anne-Claude Iger Le voyage immobile [2017] 24’00

04h28 Loïse Bulot Daphnie [2016] 08’52

04h37 Emilie Payeur Synapse [2008] 07’36

04h45 Ana Tapia Rousiouk Les entrailles de la terre [2016] 24’00

05h10 Jean-Philippe Velu Single Combat 08’33

05h19 Isabelle Stragliati o u r t i m e t o g e t h e r [2013] 27’28

05h47 Darren Copeland While Wor king And Walking [2016] 12’25

06h00 Daphnée Tsiouni Chambre no 15, σχοινάρια 05’50

06h06 Yérri-Gaspar Hummel Point de contrôle C. [2016] 06’33

06h13 Chantal Dumas Les petits riens – mécaniques du quotidien [2010 -17] 31’06

06h45 Yoann Sanson Zzzzz# [2017] 22’00

07h07 Frédéric Mathevet Lord of the flies (d’après William Goldin) 35’47

07h43 Emmanuel Mieville Shao Yue temple 10’40

07h55 Felipe Otondo Night Study No. 1 [2013] 09’58

08h05 François Buffet Et to pan 16’35

Muse session #2

visu-session-2-web

MUSESESSION #2

DENIS STREIBIG, JULIEN BEAU, FRANÇOIS DUMEAUX, PAUL RAMAGE, VINCENT LAUBEUF, MOTUS, OLIVIER LAMARCHE

23_02_15
à 20:30

Théâtre-Studio
16 rue Marcelin Berthelot
94140 Alfortville

Métro 8 École vétérinaire

Entrée libre

La Muse en Circuit et Motus, compagnie en résidence au Centre national de création musicale, expérimentent les nouveaux types de représentation au Théâtre-Studio d’Alfortville.

Second rendez-vous des MuseSessions, expériences sonores et sensorielles où musique acousmatique, improvisation instrumentale et électroacoustique, vidéo, texte, musique contemporaine s’entrelacent au cours du concert où s’alternent visuel, musique, texte lu…

Avec :

Thierry Balasse (gants larsen, synthétiseur analogique, percussions et ordinateur) et Benoît Marchand (voix) improvisation texte/musique à partir du recueil Nous, le ciel de Rémi Chechetto.

Denis Streibig Des Lianes et des stèles [2012] 14’08 acousmatique

Julien Beau Transformer 10′ video-acousma

François Dumeaux イカルス – Ikarusu [2011] 15’13 acousmatique

Environnement sonore : Motus
interprète sur acousmonium : Olivier Lamarche

http://alamuse.com/evenement/musesession-2/

Concert / MOTUS

MOTUS

Prochain concert / expérience Motus à Paris
(Musique acousma, improvisation acoustique/électroacoustique, vidéo, environnement sonore)

Le mardi 4 novembre prochain à 20h00

Cycle des musiques contemporaines
Concert d’automne
Mairie du 2e arrondissement de Paris

Un sonore méditatif
Pour cet événement le spectateur ne sera pas convié à un concert traditionnel, mais plutôt à une expérience sensorielle : il entre dans une salle où un environnement sonore et lumineux est déjà en place, aiguisant sa curiosité, le mettant dans des conditions lui permettant d’être au delà du quotidien. Ici notre environnement sonore est transformé, transcendé, vers une ascèse, un presque rien méditatif, laissant libre l’imagination.
Une fois que tout le monde est assis, le concert commence : se succède musique acousmatique, improvisation instrumentale et électroacoustique, vidéo, le tout sans réel arrêt. Ainsi s’alterne visuel, sonore englobant (l’acousmanium est c’est multiple haut-parleurs autour du public), sonore plus traditionnel (avec musicien face au public). Ce concert propose, alors, une expérience en immersion, dans une continuité temporelle, amenant à un véritable spectacle sonore et visuel.

PROGRAMME
Motus environnement vidéo-sonore
1. Christine Groult les Frontières de l’autre [2001] 13’17
Motus environnement sonore
2. Julien Beau La perle noire [2014] 10’04
Motus environnement sonore
3. Yuta Yokoyama trompette, Polo ordinateur, Improvisation 20’00
Motus environnement sonore
4. Tomonari Higaki souplesse [2013] 13’11

Olivier Lamarche interprète sur acousmonium
Yuta Yokoyama trompette
Polo ordinateur

NUIT BLANCHE 2014


INTERCAL est proposée comme une mission qui cherche à valoriser le potentiel de la Sorbonne, architecture et culture confondue, la programmation de l’événement réunira des artistes qui engageront un véritable dialogue entre le lieu, leur art et le public. INTERCAL est un espace médian, une cartographie sonore et visuelle, à destination d’un espace cible. Le projet a pour ambition d’introduire les nouvelles pratiques émergentes, en lien avec les nouvelles technologies, au cœur de la Sorbonne. Prenant comme source d’inspiration la Sorbonne et son histoire, comme outils les nouvelles technologies de création numérique, et comme axe de travail « l’hantologie résiduelle* », les artistes invités, auront pour mission de créer des œuvres en dialogue avec un espace donné, de proposer une nouvelle lecture, appréhension, perception des lieux investis.

info

Concert / Aposiopèse + Lab-Sin

24_05_2014_concert_delacharge

YVAN ETIENNE
Artist/activist engaged in research in the field of sound art ; (specific site installations, concerts). As a musician, he composes and plays pieces using electronics,, phonography, analog synthesizers and the hurdy-gurdy. its sound art research questions the perception and physicality of sound spaces. He has played with Phil Niblock, Yann Gourdon, Richard Glover, Brice Jeannin, Patrice Grente, Robert Poss, Paul Panhuysen, Marie Verry and he’s also independant curator & editor of the collection “oh cet echo” at Les presses du réel.
First album “Feu”, out : June.07 – Cd. Digisleeve – Aposiopèse#10).
Lives and works in Mulhouse.
Artist website — http://wyy.free.fr
Oh cet Echo — http://www.lespressesdureel.com/collection_serie.php?id=28&menu=1
Listen — http://soundcloud.com/aposiopese-music/yvan-etienne-la-lueur-apo-10
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
JULIEN BEAU
French composer, he lives and works in Paris since 2010. He works in the fields of acousmatic music and sound art, combining recordings and improvisation, offering “acoustic and electronic sources for a chaotic mixture of sonic and textural elements”. Pianist who studied classical and romantic music during his youth, he learned with Christian Eloy electroacoustic composition at Bordeaux. His music has been played in France, Belgium, US and Canada with the support of “Scrime”, “Musiques&Recherches” and “Grm”. He has also published his first CD Reflet with “Aposiopèse”. Installation, workshop, sound map, sound sculpture, radio art, audio/visual, danse or drama, he tries to explore all kind of artistic experiments using sound. As a duo, he follows the russian artist Anastasia Bolchakova on ephemeral exhibitions in Paris. They performed in galleries such as “Rtr” and soon “Agnes B”.
Artist website — https://julienbeau.wordpress.com
Soundcloud — http://soundcloud.com/julienbeau/tracks
Listen — http://label-aposiopese.bandcamp.com/album/reflet
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
PAUL BOUDEAU
Co-founder of “colectif~Sin” and “Lab_sin_01 Asbl”, he plays music alone, with his collective or during ponctual collaborations.
He develops computer systems of generating and peformative sounds for sculptures, musical instruments and space. Paul boudeau’s music performances fluctuate between contextual “inframince” situations and physical experiences. His pratice is involving in a search and a standpoint, in relation to language and data processing.
Live and works in Brussels.
Listen – (Oldie : Collab w/ Collectif ~) — http://colinjohncorecords.free.fr/collectif-sin.html

Réservation
Booking
Collectifsin@gmail.com

Delacharge
Lab~Sin.01 Asbl
152, Rue Théodore Verhaegen
1060 Saint-Gilles Bruxelles
BELGIQUE
+32(0) 26 082 212
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
WWW.APOSIOPESE.COM
WWW.DELACHARGE.COM

Concert / GRM

GRM

grm_bancdessai

Les musiques électroacoustiques et acousmatiques se sont
toujours trouvées à la croisée de différentes pratiques créatives.
ouvertes à tous, du compositeur confirmé à l’amateur, du
musicien féru d’écriture au passionné de technologie, elles ont su
construire un domaine étendu en perpétuel changement, toujours
riche en découvertes.

Ce sont des territoires ouverts à tous, convergeant vers un pôle
commun : l’intérêt et la passion pour l’exploration du son.
le son ciselé, le son matière, le son-masse, le son bruité, le
son pulsé ou le son écrit constituent autant d’approches et de
manières d’explorer ce phénomène inépuisable. les technologies
en permettent la gestion aisée tout en continuant à poser les
questions récurrentes de la création musicale.

Les modes de création ainsi que les modes de présentation ont été
façonnés par les outils de la technique. l’écoute individuelle, si
présente dans notre société, se trouve ré-inventée dans les grands
espaces, que ce soient les salles de concerts habituelles ou les
espaces nouveaux, ouverts, parfois informels, dans lesquels se
déploient les nombreux haut-parleurs chargés de transmettre
en puissance et en finesse tous les possibles des musiques
nouvelles. l’acousmonium, grâce à son efficacité et sa facilité
d’usage est devenu l’un des outils préférés des créateurs, capable
de s’adapter à tous les environnements et à tous les contextes
sonores. l’acousmonium et son équipe technique constituent ainsi
le point central de la création à l’ina GRm, moment où le lent travail
de composition en studio trouve sa résolution publique.

La saison mulTiPHonies de l’ina GRm prolonge son développement
européen à travers plusieurs rendez-vous dans des centres
prestigieux où nos créations se joignent à celles de chaque pays
visité. De plus, l’ouverture à des publics de plus en plus larges
constitue un axe central de notre activité. Particulièrement à la
mPaa-auditorium saint-Germain le concert Pro-am de janvier,
autour du projet européen cwiths, en fournit un bel exemple : c’est
un outil innovant pour la gestion et la composition acousmatique
qui a été mis dans les mains de compositeurs confirmés et
de jeunes amateurs. et encore, la journée “Portes ouvertes
acousmonium” ou le concert “Banc d’essai” permettront à une
nouvelle génération de musiciens de présenter leurs étonnants et
imprévisibles travaux.

Fruit de la riche collaboration entre l’ina GRm, la mPaa, Radio
France ainsi que le cenTQuaTRe pour PRÉsences électronique,
mulTiPHonies permet de découvrir chaque année de nombreuses
œuvres qui témoignent de la sensibilité musicale actuelle. Depuis
35 ans, mulTiPHonies constitue le rendez-vous de l’invention du
son, dans toutes ses dimensions.

http://www.inagrm.com/sites/default/files/grm_multiphonies2013.pdf